« Veiller sur mes parents », le nouveau service de La Poste

 

 

 

« Bien vieillir, aujourd’hui, c’est avant tout conserver son autonomie, son logement et les habitudes de sa vie quotidienne le plus longtemps possible. » telle est la parole de La Poste pour lancer son nouveau service de maintien à domicile des personnes âgées. En effet, depuis novembre 2016 dans certaines régions, et depuis mai 2017 dans toute la France, le groupe propose des solutions pratiques et rassurantes pour les personnes âgées, mais aussi pour leurs proches.

La Poste et son service de maintien à domicile connecté

 

A travers ce service, La Poste propose à ses clients que le facteur se rende régulièrement au domicile de leur(s) parent(s). Sous forme de visites de 10 minutes, entre une et six fois par semaine, le facteur offre à la personne âgée un contact humain chaleureux.

Grâce à l’application « Veiller sur mes parents » sur smartphone, l’entourage est directement informé du déroulement de la visite ainsi que des possibles besoins qu’aurait pu formuler le parent (réparation, courses, …)

Ce système vise à éviter l’isolement des seniors et favorise leur vie sociale.
De plus, en assurant le bien-être et la sécurité domestique des personnes à domiciles lors de leur déclin physique, cela leur permet de profiter encore plus longtemps de leur autonomie et de leur quotidien à domicile, plutôt que de précipiter leur départ en structure spécialisée (maison de retraite).

Egalement, le service inclut une assistance téléphonique accessible 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24. Ainsi, le sénior peut contacter les équipes de La Poste en cas d’urgence, ou plus simplement pour dialoguer. Le centre d’assistance sera en mesure d’évaluer la situation et d’alerter en cas de besoin la famille et les secours.

 

Un service sous forme d’abonnement

 

Le service de veille aux personnes âgées que propose La Poste est disponible sous la forme d’un abonnement mensuel. Selon le niveau d’assistance et le rythme des visites souhaité, l’offre se décline en 4 possibilités :

  • Une visite par semaine : 19,90 € (il s’agit d’une offre de lancement valable jusqu’au 31 Décembre, l’abonnement passera par la suite à 39,90 € par mois)
  • 2 visites par semaine : 29,90 € (59,90 € par mois)
  • 4 visites par semaine : 99,90 € par mois
  • 6 visites par semaine : 139,90 € par mois

Une idée controversée

Même si l’idée de La Poste part d’une bonne intention, l’offre a reçu bon nombre de critiques.

Tout d’abord, le fait de considérer les échanges réguliers entre les particuliers et les facteurs, comme désormais un service payant n’est pas apprécié de tous. L’opposition pointe du doigt la banalisation du lien social payant, alors qu’autrefois les facteurs entretenaient ce lien amical évidemment sans contrepartie financière.
Certains facteurs en sont eux-mêmes choqués, mentionnant que l’intérêt de leur métier est le contact humain, le sentiment de rendre service aux gens, et d’être parfois le seul sourire de leur journée.

Aussi, beaucoup mettent l’accent sur ces personnes âgées esseulées, n’ayant aucun entourage proche, ni d’argent pour se payer un tel service. Comment pourront-elles continuer à vivre et garder le moral sans aucun contact avec l’extérieur ?