Mon panier (0) Mon compte
 
Conseils et Commande
0321460530
du mardi au samedi : 10/12h, 14/19h
MENU
L'incontinence urinaire

L’incontinence urinaire est une fuite involontaire et incontrôlée des urines pouvant avoir plusieurs causes. Ces pertes urinaires entraînent un problème hygiénique mais peuvent également engendrer des problèmes sociaux. Ces fuites urinaires ne sont pas obligatoirement précédées d’une envie d’uriner. Des études épidémiologiques nous révèlent que près de 3.5 millions de français(e) sont confrontés à ce problème. Les femmes sont manifestement les plus touchées avec 70% et 30% sont des hommes dont la plupart sont âgés de plus de 65 ans.

L’incontinence urinaire est un phénomène tabou est bien plus fréquent qu’on ne l’imagine. Contrairement aux idées reçues, les personnes âgées ne sont pas les seules concernées et les plus jeunes et les hommes peuvent également être touchés.

Il existe plusieurs type d’incontinences :

  • L’incontinence d’effort : Cette incontinence n’est pas précédée d’une envie d’uriner. Elle peut survenir à la suite d'une toux, d'un éternuement ou d' un rire. La pression exercée sur le plancher pelvien provoque des fuites urinaires. Il s'agit du type d’incontinence le plus courant chez les hommes et les femmes de moins de 65 ans.
  • L’incontinence par impériosité : Elle se caractérise par une envie extrêmement pressante qui survient à la dernière minute laissant à peine quelques secondes pour se déplacer aux toilettes. L’envie d’uriner est alors incontrôlable. L’incontinence mixte : Elle combine deux genres d’incontinence celle d’effort et d’impériosité
  • L’incontinence par regorgement : Ce sont des fuites urinaires causées par une vessie pleine ayant du mal à se vider.

Les causes de cette maladie

Contrairement aux idées reçues il n’existe pas qu’un facteur d’incontinence mais plusieurs dont les principaux sont :

  • L’accouchement et la grossesse (affectation des muscles et des ligaments). L'accouchement par voies naturelles est considéré comme l'une des premières causes de l'incontinence urinaire. Dans ce domaine, la prévention est donc particulièrement présente. Au cours de la grossesse, le développement du fœtus provoque des poussées sur la vessie et provoque inévitablement des fuites. Après l'accouchement, les muscles du périnée, qui soutiennent la vessie, sont étirés et les sphincters relâchés, d'où une incontinence fréquente, et en général réversible.
  • Le surpoids (forte pression sur l’urètre et les muscles du plancher pelvien) une simple perte de poids suffit pour atténuer cette pression.
  • La ménopause cause également quelques fuites urinaires dues à une forte baisse des hormones.

Les solutions face à l'incontinence

Quelques solutions existe afin d’améliorer son quotidien et d’essayer de vivre avec son incontinence, des solutions existent pour tous.

La bandelette urinaire est l’une des solutions destinés aux personnes souffrants d’incontinence d’effort. Elle peut être une solution définitive lorsque la rééducation périnéale à échouer mais elle nécessite cependant une opération chirurgicale qui permettra de renforcer définitivement les muscles. Fabriqué à partir de matière synthétique, elle se compose de plusieurs filament de polypropylène, un matériau très bien toléré.

Sachez cependant que l'incontinence urinaire peut être évitée. Quelques gestes simples suffisent à diminuer les risques. Pour cela, voici ici quelques conseils.

  • Pensez à pratique une activité sportive telle que la gymnastique. Cela renforcera votre périnée et vous permettra d'éviter l'incontinence d'effort. Veillez toutefois à ne cumulez pas trop d'activités sportives. En effet, il a été révélée que trop de sport peut représenter un autre facteur d'apparition de l'incontinence.
  • Le port d'objets trop lourds est également déconseillé. Pensez également à boire entre 1 à 1,5 litres d'eau par jour.

Veuillez patienter...